vendredi, mars 23, 2007

Copie moi ça

Comment peut-on copier l'oeuvre de quelqu'un d'autre en toute conscience et la faire publier sous une maison d'édition quand même assez connue au Québec, en pensant ne jamais se faire prendre...?

C'est ce qu'une jeune fille de 12 ans a pourtant fait en copiant la fanfic de quelqu'un d'autre et en se l'appropriant, en croyant que personne ne s'en rendrait jamais compte. C'est pourtant ce qui est arrivé alors que le véritable auteur a remarqué la ressemblance frappante entre son récit et le roman de la jeune fille, dont certains mots seulement ont été changés. Toute l'histoire ici.

Sérieusement, j'la comprend vraiment pas celle-là. Ok, elle est jeune. Ok, elle a peut-être été prise dans un engrenage incroyable lorsque ses parents ont découvert son roman, plein de fierté et d'étoiles dans les yeux. Mais la jeunesse n'excuse pas un manque de jugement aussi flagrant, et messemble que tu fais pas ca a tes parents, en sachant très bien que ca va te retomber dessus un jour ou l'autre et qu'il sauront la vérité.

Et puis elle doit vraiment pas avoir réfléchi une seule seconde avant de faire ça. J'veux dire, vous imaginez maintenant l'image que les gens auront d'elle maintenant? Je m'en fou, du qu'en-dira-t-on. Mais c'est clair que les autres jeunes qui l'entourent vont très probablement se "méfier" d'elle et peut-être même le lui rappeler sa bourde à chaque jour de son existence (ou du moins de son passage au secondaire). Et puis je sais pas quels étaient ses plans pour l'avenir, mais si elle caressait le rêve de devenir écrivaine un jour, on repassera pour la crédibilité...

C'est triste à dire, mais cette erreur de jeunesse risque de la suivre toute sa vie. Énorme et inconcevable erreur certes, mais erreur tout de même. Tout le monde en fait. C'est juste que certaines personnes ont vraiment un don pour faire des erreurs monumentales

5 commentaires:

Num a dit...

Je suis en accord avec toi.

Mais d'un autre côté, avec la mondialisation et la présence d'internet, tout le monde peut avoir son heure de gloire où sa descente aux enfers...

Le moindre petit mensonge à ses parents peut rapidement devenir une grosse baloune et l'enfant (et c'est très normal) sait pertinemment qu'il se fera prendre mais ne sait tout simplement pas comment l'avouer !

Je crois que c'est là un des grave problème de communication qui est vécu par les parents et les enfants d'aujourd'hui !

Dommage...

Num a dit...

"ou"... Je me corrige maintenant... avant que madame ne me souligne mes fautes !! ;)

M'zelle bulle a dit...

hahahaha! Je sais que j'suis folle, mais pas encore au point de corriger les fautes dans les commentaires! Meilleur moyen pour que les gens osent plus me laisser leur point de vu :|

Et oui, y'a vraiment un manque de communication parent-enfant, c'est comme si les jeunes avaient peur de parler franchement a leurs parents par peur de les décevoir...ce qui est quand meme triste. J'suis convaincue que la jeune fille a juste pas su comment avouer à ses parents, ils devaient être tellement fiers!

Sof a dit...

Le plus drôle là-dedans, selon moi, c'est qu'elle va À L'INTER! (de Mcmaster) Hahahahaha!

(dsl de ce commentaire impertinant, bonjour audrey, oui je lis ton blog, et avoue que t'aimerais ca aller voir nos ex-profs et leur en parler. Mouhahaha)

M'zelle bulle a dit...

haha Sof!

clairement, j'étais vraiment outrée quand j'ai appris ca..! Scandale à l'EEI! damn.

Pi c'est clair que j'aimerais ca, mais messemble que tous les profs nice sont plus là, c'est moche...