mardi, septembre 18, 2007

Ne pas s'affoler. Surtout.

Je crois que j'entend.

Je crois j'ai dit, puisqu'avec les ouattes, plasters et autres trucs désagréables qui ont élu domicile dans mon oreille, j'peux être sûre de rien. Et puis j'veux pas me faire de fausses idées, ca serait trop pas la première fois, et je sais que ca serait douloureux. Encore.

Mais d'un autre côté...j'ai tellement l'impression que cette fois c'est la bonne! Et puis y'a toujours ce sentiment étrange, comme si tous les sons résonnaient dans ma tête en un écho décalé entre mon oreille droite et ma gauche. Hier, juste après l'opération, ma mère me parlait dans la voiture alors qu'on était bloquées dans le traffic montréalais, et c'était vraiment comme si j'assistais à un navet cinématographique avec post-synchro à chier sorti tout droit d'un concept de Yoplait, celles avec les gens qui ont bouffé trop de tubes. Parcontre, je sais pas si c'était dû à l'opération ou à toute la codéïne que j'avais dans les veines.

On verra. Mais je voudrais tellement...!

6 commentaires:

le roux? a dit...

Miam. Un tube. LOL ok, nevermind that so, on parlait dekoi? ah ouai ton operation...

...

ROCK ON!

What's Up Dogg?

pis um...

Yeah-eah!

. Final. ben cpoint la. < Final. Shit. Jugez moi pas... < Voila.

M'zelle bulle a dit...

j'pense que je suis et serai toujours frappée par toutes les impertinences que tu débite à la seconde, c'est quand meme assez incroyable!

God!

...J'TE JUGE.

Ironman a dit...

Au pire si t'entends pas bien tu va peut-être réussr à te sauver de plein de conneries que les gens peuvent débiter à la seconde.


Et si t'entends bien alors j'débiterai des conneries.

M'zelle bulle a dit...

Haha, c'est un truc qui va me manquer peut-etre, pouvoir feindre d'écouter les gens-qui-savent-pas-que-j'suis-sourde-d'un-bord-pi-qui-sont-pas-intéressant, mouerf!

Et si jamais j'entend, ca va me faire plaiiiisir d'écouter me débiter la quantité incroyable de conneries que tu voudras, c'est officiel :p

Mori a dit...

Quand les jours te semblent gris, souviens-toi toujours des sages paroles de Fidel Lachance : « L'espoir, on le trouve dans l'espérance. »

rXcanadensis a dit...

J'irai dans la même veine que Mori et j'ajouterai que: «Quand rien ne va plus, penses à la pureté d'Ivory.»