dimanche, février 18, 2007

Un peu de Pertinence

" Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de lotteries : ses trois incarnations favorites. Mais il ne vient pas vous démarcher à domicile. Il faut aller à sa rencontre."

-Carlos Ruiz Zafòn, l'Ombre du Vent

5 commentaires:

Marc-Alex a dit...

Je me lance souvent vers le lotteries. Ma le destin est une pute, il m'a choisi comme perdant.

Mc à chaine a dit...

Pas mal.

Marc a dit...

J'ai pris mon destin par les fesses et j'en ai fait ma Destinée.

djue a dit...

J'aime bien !

...les commentaires des deux "marc" aussi... haha :)

M'zelle bulle a dit...

Marc encule son destin, c'est du joli!

mais j'suppose que c'est quand meme mieux que d'se faire niquer par son destin!

Ouais.