mercredi, novembre 15, 2006

M'Zelle Bulle au Pays des Tentations Impossibles

Ça faisait un bon moment qu'on en parlait, mais ça ne se faisait jamais. Trop de boulot, pas assez de temps. Pas assez d'énergie. Pas les moyens. Je commençais à croire qu'on le ferait jamais, et j'étais déçue! J'en avais tellement envie...

Finalement! On a convenu d'une date, d'un lieu...j'étais vraiment excitée! Mais le jour J venu, j'ai eu des doutes...et si j'étais pas à la hauteur? Et si ca se passait pas si bien, en fin de compte?

Steve passe me prendre vers 22h. Je lui fais part de mon excitation, et il me dit l'être à peu près autant que moi. Steve, c'est un amour. Le mec le plus adorable du monde, de l'univers, même. Et ce soir, il nous sort. La musique dans le tapis, on va ramasser Marie-Jo, passe à Longueuil prendre Alex et nous voilà partis! On est tous tellement énervés!

Si on était si survoltés, c'est parce que c'était comme une première fois pour nous. On était déjà sortis avant, mais dans Le Village, c'était la première fois. C'est donc au Sky sur Sainte-Catherine que Marie-Jo, Alex et moi avons fait notre première sortie dans le Nightlife gai. En entrant dans le bar, déja, c'est différent ; des tonnes de mecs, très peu de filles. Bref, tout le contraire de ce qu'on voit dans les clubs habituellement. Et contrairement à d'habitude, ils sont tous, ou presque, affreusement sexy...ET ILS DANSENT BIEN!

Steve nous présente quelques-uns de ses amis, on danse comme des fous et on se prend quelques shooters à la shooter ''girl'', une dragqueen pas tellement sexy, mais Ô combien sympathique! Sur le stage, on a aussi eu droit a deux représentations de dragqueens, dont une avait des cheveux absolument magnifiques!...Bon bref, passons.

On a passé une soirée absolument géniale, et on a tellement dansé que j'en avais mal aux pieds. En sortant, on s'arrête prendre un morceau pour finalement repartir vers 3hrs du mat. Au retour, on ramène Billy, qui doit se rendre à Lachine. Le seul hic, c'est qu'il ne sait pas comment on s'y rend, et il n'y a personne dans la voiture qui semble pouvoir l'aider. On tourne donc en rond dans Montréal pendant plus d'une heure, pour finalement arriver à destination.

Après mille-et-un détours, je fini enfin par arriver chez moi dans les environs de 5h30 du matin. Et je travaille à 13h. Inutile de vous dire que la journée du lendemain a sans doute été la plus longue de toute ma vie...pour finalement ressortir le soir venu et rentrer à 3hrs du matin!

Desfois j'me dis que j'suis folle...Mais putain que j'aime ça!

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Tu va faire quoi quand ca sera pu à la monde d'avoir des amis gais ? HEIN HEIN !

Moi j'ai une idée. Tu les bloqueras de msn. Surtout si y'en à un qui touche à ma main.

* Ces sous-entendus sont une gracieusetée de Chrysler Mascouche*

M'zelle bulle a dit...

Voir! je les aime trop, c'est mes amours!

Et puis je sais a quel point le rejet fait mal! Je suis toute brisée. Jamais je ne le ferais a un autre *snouif*.

bleh :p