jeudi, avril 06, 2006

Ça change pas le monde...Sauf que...

Aujourd'hui était une journée toute spéciale pour moi. C'était MA journée, la seule de l'année ou je peux ne penser qu'à moi, rien qu'à moi, et faire l'égoïste autour de mon petit nombril tout rond tout rose. Mais aujourd'hui, c'était DOUBLEMENT spécial. Non seulement j'ai l'immense honneur d'avoir été mise en ce monde un certain 6 avril de l'an de grâce 1988 à 6h06 du matin (oui oui, 666, je suis le diable, je sais), mais en plus, si on fait le calcul, ça fait exactement 18 ans, jour pour jour. WOA! Moi qui attendais ce moment depuis, oh, 2 ans au moins, je trippe, c'est l'exaltation, la foule est en délirium-folie!!....

...C'est pas tout à fait comme ça que ca se passe.

Dans la journée d'hier, je repense à tout ÇA. par ÇA, j'entend la jeunesse, la folie, la spontanéité excessive, la naiveté...et soudainement, j'avais plus envie de vieillir. J'voulais que le temps s'arrête là, maintenant, tout de suite. Ce qui m'apparaissait autrefois comme des centaines de party démentiels plein de débauche et de folie c'était soudainement transformé en projet d'avenir, en emploi steady, en carrière, et surtout, le mot RESPONSABILITÉ résonnait comme un tambour dans mes oreilles. Je voulais rester une enfant. Pour toujours.

Certains apellent ça le syndrôme de Peter Pan, moi j'apelle ça la nostalgie. Nostalgie des 400 coups qu'on a fait, avec les potes, qu'on se fasse prendre ou pas. Nostalgie des défis stupides, des soirées entre filles, des partys de sous-sols. Nostalgie des chicanes qui durent pas plus d'une heure, des réconciliations, des histoires parties de rien, des fausses rumeurs croustillantes racontée autour du feu. Nostalgie de l'insouciance, du temps où tous le monde est fin, ou tout le monde est beau. Nostalgie du temps où le monde des adultes, c'était encore loin devant moi.

L'heure fatidique sonne, et j'entre malgré moi dans ce monde qui m'effraie un peu. Ça passe un peu mal, mais ca passe quand même.

Aujourd'hui parcontre, c'était différent. J'ai vite réalisé que j'ai encore un peu de répit, que je vais encore pouvoir profiter des petits bonheurs de la vie encore et encore, mais peut-être seulement avec un regard différent. Je suis toujours la même fille,après tout.

Tête en l'air-un peu perdue-énervée-énergique-fatiguante-décourageante-folle-enflammée-impertinante-incohérante-peureuse-passionnée-fatiguée-brouillon-émotive-bitch-sensible-amoureuse-rêveuse-aventureuse...

2 commentaires:

David a dit...

Nostalgie, mélancolie , quand tu nous tiens. Ne t'en fait pas ça part ça reviens . Dans 3ans tu sera LÉGAL AU STATES! (Comme dirait Louis-Jose Houde) Bonne fête et surtout continue tu as beaucoup de maturité j'aime ton blog!

M'zelle bulle a dit...

Haha ouais, depuis mon party, j'me sens mieux, j'ai réalisé que c'est pas parce que j'suis rendue une adulte que je suis plus ''adulte'' pour autant, si tu vois ce que jveux dire... :p

mais merci bien!Ça me fait vraiment plaisir :)
Bises!