mardi, mars 06, 2007

Sans titre

Y'a des moments comme ça dans la vie où il faut faire des choix pour éviter l'auto-destruction. Y'a des moments comme ça où on a besoin de prendre du recul face à des situations, des émotions et même parfois des gens pour arriver à y voir plus clair.

Je sais pas si c'est l'hiver. Je sais pas si c'est cette fatigue physique et psychologique que je traine depuis un certain temps, mais j'ai vraiment besoin de faire le point.

Ces temps-ci, je m'étourdis avec toutes sortes de distractions. Depuis les deux dernières semaines, très rares sont les moments où je me suis retrouvée complètement seule avec moi-même. Et maintenant que j'me retrouve finalement seule, j'suis complètement perdue. Je sais que je dois faire le point et revoir mes priorités, mais tellement de choses se bousculent dans ma tête que j'ai peine à y voir clair.

J'ai vraiment une sale baisse d'énergie, et on commence à me le faire remarquer. Je ne suis plus la folle furieuse que j'étais. Je me fous de tout. Je sais que ça va me passer, puisque c'est probablement encore cette putain de dépression saisonnière qui fini par me rattraper. Je sais très bien qu'avec le retour du soleil, je redeviendrai la jeune femme souriante et dynamique, voir hystérique que j'ai toujours été. Mais en attendant, je dois me remettre en question. Faire le grand ménage du printemps dans ma tête. C'est une douleur nécéssaire.

Il est très rare que je me laisse aller à la déprime. Les gens qui me connaissent bien vous le diront. Mais il y a des moments dans la vie où la descente est inévitable, si ce n'est que pour mieux remonter.

4 commentaires:

Ben a dit...

GO Audrey ^^
Jsuis avec toi!!!

Ton ptit roux prefere!
xxx

sAb|dou a dit...

Je t'aime p'tite puce!

Je te donne un gros gros gros calin!

xoxoxox

Jean-Gab a dit...

Je t'aime! :) Lâche pas et yarrrr petite Audrey! Et vive les papillons!

M'zelle bulle a dit...

Merci, merci, merci.

Aujourd'hui j'ai fait un petit pas de plus, et ça m'a beaucoup aidé. Les choses ne sont pas encore très claires, mais je sens que ca s'en vient.

...YARRR!

xxx