lundi, septembre 25, 2006

Les Médias, ou comment préserver l'hystérie collective.

J'en ai marre des gros titres. J'en ai marre qu'on me dise sans cesse quoi penser, comment réagir, quel comportement adopter face à tel ou tel évènement de l'actualité. On nous prend vraiment pour une belle gang de cave.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais lorsque mon oeil averti croise une page du journal de Mourial par hasard, je frissonne. Ça foisonne de caractères gras, de majuscules et ma rétine brûle à la vue du surnombre de points d'exclamations qu'on y retrouve. Et plus le titre est gros (et ici je dis bien gros en caractère et non en importance) moins le sujet semble vraiment pertinent. Et puis cette tendance à l'alarmisme à la moindre imperfection de notre société habituellement si parfaite ( yeah sure ) a quelque chose d'assez troublant merci. Un nouveau scandale par jour, c'est une bonne moyenne pour qui souhaite conserver son lectorat.

Et puis y'a TQS. Aaaaaahhh, TQS. J'en ai des tics nerveux, juste à y penser. Petit cours 101, ''Comment transformer l'actualité en pur entertainement'', ou l'art de la désinformation. Est-ce que ca nous intéresse vraiment de voir, à chaque soir, Jean-Luc Mongrain nous donner son opinion sur l'actualité, et non nous donner les nouvelles telles qu'elles sont, sans artifices, sans sensationnalisme, juste la véritée toute crue?

Mais après tout, on est seulement le petit peuple, inculte et abrutis. C'est pour notre bien qu'on nous prémâche les informations. On est beaucoup trop débiles pour comprendre.

On nous prend vraiment pour une bande de cons.

6 commentaires:

Mori a dit...

TQS est vraiment la chaîne de télé-poubelle par excellence au Québec... Je veux dire, quelle autre poste a des séries érotiques à 11 h 30? Leurs annonceurs de nouvelles sont tous partiels et sensassionalistes, et en plus ils ont Loft Story... Hum.

M'zelle bulle a dit...

TQS c'est de la télé-bouette où tout ce qu'on nous montre c'est des gens qui vivent. Hello, tant qu'a regarder les autres vivre, au pire fait quelque chose de ta peau...

Ca me dépasse vraiment, presqu'autant que l'impretinance du journal de Mourial.

Joe a dit...

TQS = tout pour s'faire écouter

TVA = le slogan de Québécor : sexe, sang et sports

SRC = on a pas d'show mais on s'essaie

M'zelle bulle a dit...

hahahahaha!

Je t'aime.

C'est fou quand meme de voir comment les différentes chaînes de nouvelles sont fortement influencée par la ''ligne de parti'' (si jpeux dire ca comme ca) de leur réseaux. Ça craint, t'entend la même putain de nouvelle aux 3 poste avec la même source, mais à chaque fois la nouvelle est grossie, embellie, totalement différente en fin de compte. Ça me fait marrer jusqu'à un certain point.

Kai a dit...

Tout ça faudrait le dire aux gigons de campagne, aux Baby Boomers et ceux de la Génération X qui ont avancé dans la société sans même avoir de diplôme de maternelle... Nous on le sait que c'est moche TQS, mais eux semblent y être accroc comme à la drogue la plus forte...

Nelson a dit...

Moi je trouve pas que TQS est pire que les autres. La différence, c'est que TQS ne dispose que d'un minime budget comparé à TVA et SRC.