vendredi, avril 21, 2006

Spontanéidée de folie

Ce fameux vendredi 15 avril...

J'suis assise chez moi, tranquille, et je bois un bon café en lisant un livre. Il fait vraiment beau dehors, et j'sais pas trop quoi faire de ma peau en cette journée sainte. J'y pense pas trop, le soleil brille, les choses vont venir d'elles-même. Au même moment, coup de téléphone de Laurent, qui me suggère de venir faire un tour chez lui dans la journée avec Jean-Gab, pour ensuiter aller festoyer aux 2 Pierrots. Excellent! Je finis mon café en vitesse, et j'me prépare pour partir.

Je file chez J-G, et on part. En arrivant chez Laurent, une surprise m'attend. Dans la cuisine, y'a Steph, une fille qui était dans mon cours de Francais et de danse la session passée, que j'avais pas revue depuis. Génial! On jase ensemble, pendant que les mecs s'amusent à tirer des flèches enflammées dans un espèce de tas de paille avec des cibles. Ils se rendent vite comte que le feu et la paille, c'est pas la meilleure des idées. On se fout de leur gueule, et ça continue comme ca jusqu'au souper. Il fait tellement beau, c'est pas croyable.

On est là, à s'extasier devant la température, quand la conversation dévie sur le camping. Une idée me traverse l'esprit. Je regarde Laurent, qui me fixe. On a pensé à la même chose.

Une semaine plus tôt, à ma fête, on avait lancé l'idée d'aller passer une nuit à la belle étoile, en pleine ville. Précisément, dans le Vieux-Port de Montréal. On en fait part aux autres, et ils sont tout de suite emballés par l'idée. On se prend des couvertures, et on file à l'appart de Steph, qui est à 15 minutes à peine du vieux port. On va s'acheter quelques bouteilles, on laisse le tout à l'appart, et on file aux 2 Pierrots.

Là-bas, on rejoint plein de gens, dont Mathieu, que j'ai pas vu depuis super longtemps. On danse, on boit, on déconne...Et par le plus grand des hasards, y'a un ami du comité étudiant, un autre Mathieu, qui me reconnait dans la foule et vient me saluer. On invite tout ce beau monde à nous accompagner dans notre camping urbain, et les 2 Mathieu acceptent. On part aux petites heures, on passe chez Steph prendre notre stock, et on file, Direction vieux port.

La nuit se déroule à merveille. On à l'alcool et les couvertures pour nous tenir au chaud, et la nuit est douce. Je prend quelques photos, mes premières photos de nuit avec mon appareil numérique, mais les résultats sont pas géniaux. Et mes piles me lâchent un peu trop rapidement.

Un peu plus tard dans la nuit (ou plut tôt le matin), on est forcés de se réfugier sous un gros dôme, en trainant la table a pic-nique avec nous ; Dame Nature à décidé de nous offrir un spectacle sons et lumière en plein air, gratos. Bien que court, l'orage à été vraiment agréable, et j'suis heureuse d'avoir pu vivre ce moment là avec des bons amis, dans notre petit abris improvisé. On était vraiment dans un autre monde. Notre monde.

C'est vers 6h que je décide, à regret, de retourner chez moi. Je suis exténuée, tellement que j'me fou totalement de la pluie qui tombe en cordes et de l'humidité qui s'installe dans tout mon corps. J'ai froid, je grelotte, mais j'en ai rien a fouttre, je dois me rendre jusqu'au métro.

C'est après une lutte de Titan contre le sommeil dans l'autobus que j'me laisse finalement vaincre, dans mon lit, entre mes couvertures bien chaudes. C'est à ce moment là qu'on se rend compte de tout le confort dont on dispose, et qu'on l'apprécie vraiment.

Avant de quitter mes compagnons de nuit blanche version itinérant, on s'est tous promis de répeter l'expérience aussi souvent que possible...

Vieux-Port, Parc Jean-Drapeau, Mont-Royal... Here we come!

~Désolée pour la longueur, mais j'ai tendance à m'emballer pour ce genre de choses...Mais vous avez lu jusqu'au bout, heh!~

2 commentaires:

Riadh a dit...

J'aime l'idée, je mets ça dans ma "to do list". Ça serait cool une nuit comme ça à L.A., parait-il que le night life est cool.

M'zelle bulle a dit...

c'était vraiment bien, et j'ai hate de pouvoir recommencer...d'ailleurs, si tu connais des spots bien a montreal ou les environs, tu me diras ca :p