mardi, mars 07, 2006

saletée!

Retour de job, soirée plutôt pénible, pour ne pas dire chiante. Prise derrière mon comptoir, je me sentais vaguement comme un poisson rouge qui tourne en rond dans son bocal pour l'éternité. Non seulement il n'y avait pas un chat, mais en plus, J'étais obligée de me retapper encore et encore et encore les plus grands succès de la Radio Jean-coutu, principalement constituée de Mario Pelchat, de LA fameuse tune de Simple Plan (hooww cann thiis happen to meeee, en effet), de Marie-chantale Toupin et plusieurs autres tous plus plaisant à entrendre brailler des paroles approximatives les uns que les autres. Ok, je veux bien croire qu'on doit encourager nos artistes ''francophones'' d'ici, et j'suis daccord...Mais slaquez un peu, c'est pas en nous bourrant de force à saturation que vous allez y arriver. Si au moins c'était Steffie Shock, Pierre Lapointe, Les Cowboys fringuants à la limite...

Si ça avait été juste de la musique pourrie, ça aurait encore passé. Mais non, il fallait absolument que l'espèce d'éléphanteau boursouflé qui me sert de chef de département viennent me faire enrager, une fois de plus. Ça doit être rendu son nouveau sport favori, essayer de me rendre folle furieuse. Et ça marche. Moi qui me tappais toutes ses fin de chiffres parce que Miss est trop moule pour les finir elle même. Moi qui me tuait depuis des mois à lui expliquer que certains soirs de semaines, c'était impossible pour moi de travailler mais qu'elle persistais à me donner des chiffres pas possible. Maintenant que j'ai moins de cours et donc plus de temps, elle me fout un seul et unique chiffre d'a peine 3 heures par semaine!

Saletée de tête de noeud!

Il y a de ces jours comme ca, où on préfèrerait 100 fois rester couchés.
Ces jours-ci, j'crois que j'aurais d'avantage besoin d'une semaine entière.

2 commentaires:

Kai a dit...

Qui veut se cotiser pour une cure de déboursoufflage (ainsi qu'une lobotomie quoique ça pourrait la rempirer :/) à offrir à la chef de dept de notre chère Audrey?

M'zelle bulle a dit...

Partez-moi une fondation, s'il-vous-plaiiit. Je fait dont pitié :<